Bien-être en entreprise : encore une marche à franchir

Ce n’est évidemment pas un scoop de dire que l’on travaille mieux lorsqu’on se sent mieux ! Nous passons la majeure partie de notre temps au travail et la qualité de vie et le bien-être dans l’entreprise sont devenus l’affaire de tous : projet, métier, ambiance, rapports à l’avenir, aux savoir-faire, à l’humain et aux valeurs.

Aider les autres à s’épanouir, c’est le défi permanent de Madame Bonheur ! Basée dans une PME au Québec, elle a pour mission d’écouter les attentes de chacun – « gérer leur rêves » – et mettre en œuvre des moyens adaptés personnels ou collectifs pour les combler. Résultat : roulement de personnel réduit de 18 à 4%, baisse de l’absentéisme et surtout, à défaut d’être matériellement plus riche, un sentiment d’être plus heureux !

Cet exemple illustre l’intention de bons nombres d’entreprises qui, de plus en plus, ont à cœur de se préoccuper de leur capital humain ; pas seulement sur le plan des ressources mais également dans une dimension plus personnelle. L’employeur a de nouvelles vocations qui l’incitent à rapprocher vie sociale et professionnelle. Agir en amont sur des facteurs environnementaux en mêlant sentiments de considération, de respect et d’appartenance semble désormais être une démarche incontournable pour atteindre de nouveaux objectifs. Dans ce domaine, les entreprises américaines ou anglo-saxonnes ont de l’avance sur celles de l’hexagone. Prenons-en pour preuve le dernier palmarès « Great place to work » – procédé qui consiste à mettre en avant le rapport entre la culture d’entreprise et les résultats – où cette année encore, les filiales étrangères occupent les places de prestige. Question de culture ? Certes, mais sont-elles pour autant plus respectueuses de leurs salariés ? Incontestablement, en termes de cohésion et de motivation des équipes, elles imaginent des solutions différentes. Tout en usant de procédés habituels tels que team-building, incentives ou séminaires, elles innovent en apportant à chacun de quoi satisfaire quotidiennement le groupe (organisation du travail à la maison, temps de recherche personnelle, conciergerie…). Et finalement, tout le monde s’y retrouve.

Il semble en substance, qu’une des vraies différences avec les sociétés françaises réside dans la capacité à considérer ces nouvelles visions comme de véritables investissements à longs termes. Certaines subissent des événements coûteux – humainement et matériellement – et s’emploient à réagir au plus vite. C’est souvent le souci du résultat, les contextes et l’urgence qui imposent ce mécanisme. Mais d’autres commencent à se donner les moyens de les prévenir et tentent de prendre la mesure autrement. Certes la prudence est de garde car la démarche ne connait pas encore un engouement à toute épreuve. Et l’on comprend aisément qu’il soit difficile de se projeter et d’imaginer avec certitude – ou tout du moins rationalité – les effets qu’on peut en attendre en retour. Il y a donc encore une marche à franchir pour adopter d’autres modes de vie au travail et agir pour instaurer des solutions inventives. C’est une étape qui consiste à considérer, au-delà des potentiels, pas seulement les aptitudes et compétences de chacun mais aussi les envies. Vaste projet dont la mise en œuvre implique une remise en question systémique. Il nécessite de croire à de nouvelles équations où entre autres, le plaisir –véritable atout pour donner le meilleur de soi – joue un rôle essentiel dans la notion d’équilibre et de performance.

A l’instar de Mme Bonheur, les métiers au service du bien-être sont au cœur des évolutions des entreprises. Si l’on parle déjà de convivialité, de recherche identitaire ou de qualité de vie, gageons qu’aux gestionnaires, organisateurs, consultants, psychologues, et coaches en tous genres vont se succéder d’autres animateurs de la vie en entreprise : des acteurs du savoir être et agir ensemble.

OLIVIER GESBERT

A R T M A N A G I N G

 
Origine ArtManaging : L'origine Modalités ArtManaging : Nos modalités Autres activités ArtManaging : Nous faisons aussi FAQ ArtManaging : Questions fréquentes Partenaires ArtManaging : Nos partenaires Livre d'or ArtManaging : Laissez un message News ArtManaging : Nouvautées Régie ArtManaging : Régie